Pause de la 1ère pièrre du TGI et de la MAC de Pô

Tribunal de grande instance et Maison d’arrêt et de correction de Pô : Les travaux officiellement lancés, « 2 milliards 600 millions de FCFA pour un délai d’un an » Le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René BAGORO a posé officiellement dans la matinée du vendredi 30 mars 2018, la première pierre du Tribunal de grande instance et de la Maison d’arrêt et de correction de Pô. Tout comme la population mobilisée aux côtés du chef coutumier Pô pê, le gouvernement était mobilisé aux côtés du ministre BAGORO. En effet, le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Pr Seyni OUEDRAOGO, le ministre des Sports et loisirs, Daouda AZOUPIOU et la Secrétaire d’Etat à l’Aménagement du territoire, Pauline ZOURE/KABORE ont assisté à la cérémonie. Lire Plus

Déontologie de la fonction publique

Le ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique organise du 27 au 29 mars 2017 à Koudougou, la première session de l’atelier de formation sur la déontologie de la fonction publique au profit de chauffeurs, agents de bureau et de liaison, secrétaires et interprètes judiciaires. Les travaux ont été ouverts par le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René BAGORO. Il avait à ses côtés le Directeur des ressources humaines, Mathieu W. COMPAORE et le Directeur des greffes, Adama MARE l’un des formateurs. La formation est également assurée par Sibiri Eric KAM, juriste, Administrateur civil à la retraite. Lire Plus

Du matériel informatique au profit de la lutte contre les crimes économiques, financiers, et la criminalité organisée

La Banque mondiale fait don de matériels informatique et bureautique d’une valeur de 50 millions de FCFA. En vue de mieux lutter contre les crimes économiques et financiers, la Banque mondiale, à travers le Projet gouvernance économique et de participation Citoyenne (PGEPC) a doté les pôles judiciaires spécialisés, de matériels informatique et bureautique d’une valeur de cinquante millions (50 000 000) de Francs CFA. Lire Plus

Prestation de serment des membres de la Commission nationale des droits humains (CNDH)

Les membres de la Commission nationale des droits humains (CNDH) ont prêté serment devant la Cour d’appel de Ouagadougou. Au nombre de neuf (9), chacun a juré solennellement de « bien et fidèlement remplir » sa fonction de membre de la Commission nationale des droits humains, « en toute indépendance et impartialité, de façon digne et loyale et de garder le secret des délibérations ». C’était en présence de nombreuses personnalités dont le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René BAGORO. « Cette prestation de serment est une étape importante qui va permettre d’installer la commission afin de lui permettre de commencer son activité. C’est une structure très importante qui aura un rôle de veille, d’interpellation et de protection en ce qui concerne les droits humains »,