DECLARATION DU BURKINA FASO A OCCASION DE L’ADOPTION DU DOCUMENT FINAL DE SON EXAMEN AU TROISIÈME CYCLE DE L’EPU

Genève, Palais des Nations, 20 septembre 2018
Monsieur le Président,
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Représentants permanents,
Distingués délégués,

C’est à la fois un plaisir et un honneur pour moi de prendre la parole en cette 39e session du Conseil des droits de l’homme, à l’occasion de l’adoption du document final de l’examen de mon pays au troisième cycle de l’Examen périodique universel (EPU).
Je voudrais saisir cette occasion pour témoigner ma reconnaissance à toutes celles et à tous ceux qui œuvrent au quotidien pour le succès de cet important organe qu’est le Conseil des droits de l’homme, à travers notamment l’EPU. Lire la suite de la déclaration

Rapport Annuel EPU

A la suite de son deuxième rapport examiné le 22 avril 2013 par le Groupe de travail de l’Examen périodique universel (EPU) et adopté par le Conseil des droits de l’Homme le 18 septembre 2013,  le Burkina Faso soumet le présent rapport au titre du troisième cycle de l’EPU. Il a été élaboré en application de la résolution A/HRC/RES/16/21 du 25 mars 2011 relative aux résultats du réexamen des activités et du fonctionnement du Conseil des droits de l’homme et conformément à la décision A/HRC/DEC/17/119 du 17 juin 2011 portant sur les questions de l’EPU.

Compilation concernant le Burkina Faso

Le présent rapport a été établi en application des résolutions 5/1 et 16/21 du Conseil des droits de l’homme, compte tenu de la périodicité de l’Examen périodique universel. Il consiste en une compilation des renseignements figurant dans les rapports des organes conventionnels et des titulaires de mandat au titre des procédures spéciales et dans d’autres documents pertinents des Nations Unies, présentée sous une forme résumée en raison des limites fixées à la longueur des documents.