DISCOURS DU GARDE DES SCEAUX À L’OUVERTURE DE LA CONFÉRENCE SUR L’INTÉGRITÉ DES ACTEURS DE LA JUSTICE EN AFRIQUE FRANCOPHONE

Mesdames et messieurs, Il me plait, à l’entame de mon propos et à la suite de madame la Présidente de la Cour de cassation, Présidente du Conseil supérieur de la magistrature, de souhaiter la bienvenue au Burkina Faso à l’ensemble des délégations ici présente. Je salue les éminentes personnalités qui ont tenu à rehausser de leur présence l’éclat de cette cérémonie. Je remercie, en outre, chacun de vous pour votre présence effective dans cette salle en dépit de vos pressantes occupations. C’est aussi le lieu pour moi de renouveler, de façon appuyée, les remerciements du gouvernement burkinabè à l’ONUDC pour le choix du pays des hommes intègres pour abriter cette conférence sur l’intégrité des acteurs de la justice en Afrique francophone, et cela en prélude au lancement du réseau mondial pour l’intégrité judiciaire. Lire Plus

Rentrée judiciaire 2017-2018 : Le Président du Faso en appel au respect des décisions de justice

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a présidé le lundi 2 octobre 2017 à Ouagadougou, l’audience solennelle de rentrée judiciaire 2017-2018 sur le thème : « Les rapports entre les juridictions communautaires africaines et les juridictions nationales ». A l’issue de la cérémonie, le Président du Faso s’est exprimé sur le thème de cette rentrée. Le Président du Faso a expliqué que ce thème est un appel à l’État burkinabè et non au gouvernement uniquement car, dira-t-il, « le constat général c’est de voir quels sont les rapports que nous devons avoir entre les juridictions nationales et les juridictions communautaires ». Lire Plus

Avant-projet de loi portant organisation judiciaire au Burkina Faso

Le ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique organise du 1er au 3 août 2017 à Ouagadougou, un conseil de cabinet élargi aux collaborateurs de la Justice, aux fins d’examiner l’avant-projet de loi portant organisation judiciaire au Burkina Faso. coque de telephone samsung s7 Les États généraux de la Justice tenus du 24 au 28 mars 2015 avaient déjà souligné la nécessité de revisiter l’organisation judiciaire dans le but d’asseoir un système adapté aux besoins de proximité, de modernisation et de bonne performance.

LA NOUVELLE ORGANISATION JUDICIAIRE REPOSE ESSENTIELLEMENT SUR CINQ INNOVATIONS MAJEURES : 1. La définition d’une nouvelle carte judiciaire avec comme corollaires : Lire Plus