COMMUNIQUE DE PRESSE

Le 29 août 2017, le Burkina Faso a saisi le Groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations unies d’une demande en révision de l’avis qu’il a rendu le 28 avril 2017 notifié le 30 juin 2017 dans l’affaire Djibril BASSOLE contre le Gouvernement du Burkina Faso.
En rappel, suite à cet avis, Monsieur le Ministre de la Justice, des droits humains et de la promotion civique, Garde des Sceaux, lors d’une conférence de presse organisée le vendredi 7 juillet 2017,  Lire plus