Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Bessolé René Bagoro a reçu en audience dans la matinée de ce vendredi 25 janvier 2019, une délégation de la Fondation René Cassin de l’Institut international des droits de l’homme basé à Strasbourg.

Conduite par son directeur, Sébastien Touzé, la délégation est venue faire le point de la session de formation initiée par sa structure, en droit international des droits de l’homme délocalisée à Ouagadougou au Burkina Faso pour la première fois.

La formation portait sur le thème :  »Criminalité transnationale organisée et droit international des droits de l’homme ».

La Fondation souhaite une plus grande participation des acteurs de la justice et des droits humains et une pérennisation de ces types de formations au Burkina. Le ministre Bagoro tout en saluant les efforts de la Fondation en matière de formation continue dit être prêt à travailler pour une plus grande participation des acteurs de la justice et des droits humains.

L’audience s’est déroulée en présence de la nouvelle ministre qui aura désormais la charge des droits humains, madame Maminata Ouattara, mais aussi de Safériba Issa Fayama, directeur de cabinet du ministre Bagoro et du DG de l’ENAM, Dr Awalou Ouédraogo.

Karamogo DIABAGATE