Le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Bessolé René Bagoro s’est entretenu ce lundi 11 février 2019, avec une délégation de l’ONG Terre des Hommes Lausanne, conduite par Mme Frédérique Boursin/Balkouma, coordonnatrice du programme Protection. Les échanges ont porté sur la médiation pénale pour les enfants en conflit avec la loi.

« Nous sommes dans un processus avec le ministère de la Justice depuis 2016 et nous venons faire régulièrement au ministre, le point des avancées et le solliciter pour résoudre certaines difficultés que nous rencontrons sur le terrain », a indiqué Mme Balkouma qui était accompagnée par Boubacar Tchiombiano, Conseiller technique régional du programme Accès à la Justice de l’ONG.

Elle a relevé des obstacles géographiques, aussi en termes de disponibilité du personnel de la Justice pour gérer tous les cas d’enfants en conflit avec la loi. « On essaie de proposer des alternatives pour que d’autres acteurs puissent faire la médiation pénale sous le contrôle des procureurs », a-t-elle dit.

Et d’ajouter : « La médiation pénale est vraiment dans l’esprit de la Justice restauratrice qui permet à l’auteur, à la victime de trouver une solution et qui met l’accent sur la réinsertion de l’enfant. Pour éviter la récidive, il faut qu’on soit dans une démarche d’accompagnement de l’enfant qui a un moment donné de son parcours a commis un délit ».

La Coordonnatrice du programme Protection de Terre des Hommes Lausanne souligne que l’environnement carcéral ne permet pas autant la réinsertion et la non récidive : « On retrouve beaucoup d’enfants qui sont passés par le milieu carcéral et qui se retrouvent en conflit avec la loi. Nous pensons que la médiation pénale pour les enfants est plus adaptée pour l’éducation et la réinsertion ».

Elle a confié que le Garde des sceaux qui avait à ses côtés son directeur de cabinet, Safériba Issa Fayama, a manifesté une grande disponibilité, une grande écoute. « Nous avons le même intérêt, celui de promouvoir une Justice adaptée pour les enfants ».

Bachirou NANA