La commune de Ténado abrite ce vendredi 12 juillet 2019, la campagne de sensibilisation et d’information sur l’assistance judiciaire au Burkina Faso. Organisée par le ministère de la Justice, à travers la direction générale du Fonds d’assistance judiciaire (FAJ), cette campagne qui s’adresse aux acteurs locaux à la base, vise à leur faciliter éventuellement l’accès à la justice en vue de faire entendre leur cause avec le soutien du Fonds.

Cette sensibilisation passe par le renforcement de connaissance des populations sur:

-l’existence du Fonds d’assistance judiciaire;

-les textes de référence ;

-le champ d’application;

-qui doit  et comment bénéficier du fonds d’assistance judiciaire ;

-les effets;

-la perte et le retrait des bénéfices du fonds d’assistance judiciaire.

La cérémonie de lancement des travaux a été présidée par le maire de la commune des Ténado, Yoma Batiana qui a salué les efforts du gouvernement et ceux du ministère de la Justice en matière d’accès à la justice.

« La Constitution du 2 juin 1991 dispose à son article 4 que ‘’tous les Burkinabè et toute personne vivant au Burkina Faso, bénéficie d’une égale protection de la loi. Tous ont droit à ce que leur cause soit entendue par une juridiction indépendante et impartiale’’. En vue de rendre cette disposition de la loi fondamentale réelle, plusieurs réformes ont été menées ou sont en cours d’être mise en œuvre par le département du ministre Bessolé René Bagoro  au profit des populations. La création du Fonds d’assistance judiciaire qui s’inscrit dans cette dynamique, vient soulager davantage nos braves populations », a laissé entendre le maire Batiana.

« J’invite la population burkinabè en générale et celle de la commune de Ténado en particulier à toujours faire valoir leurs droits devant les institutions républicaines compétentes pour bénéficier des avantages du Fonds d’assistance judiciaire », a -t- il soutenu. Le maire avait à ses côtés, le directeur général du Fonds d’assistance judiciaire, Ilassa Porgo, et le préfet du département de Ténado, Éric B. Hien. Était également présents, le 1er adjoint au maire, Omer Bazié, le 2e adjoint, Albert Bamouni, le commandant de la brigade de gendarmerie, Abraham Bado et le chef de terre du village de Ténado, Bassono Baloua.

La communication a été présentée par le directeur du recouvrement et du contentieux à la direction générale du FAJ, Kouka Moïse Nana. La modération des débats a été assurée par le DG du fonds, le magistrat Ilassa Porgo.

Lancée le 10 juillet 2019 dans la région du Centre-Ouest, cette campagne a concerné les communes de Sabou, Réo et Ténado.

Karamogo DIABAGATE