Le ministère de la Justice organise du 15 au 18 juillet 2019 à Koudougou, une session de formation sur les techniques de prise de notes et la gestion du plumitif au profit du personnel greffiers.

Cette session vise à améliorer la qualité des notes d’audience et une meilleure tenue du plumitif. 
Spécifiquement, il s’agit de:
– permettre aux greffiers de maîtriser la prise de notes à l’audience ;
– harmoniser les pratiques dans la prise de notes d’audience dans les juridictions ;
– permettre une meilleure tenue du plumitif d’audience.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Bessolé René Bagoro. « Le renforcement de capacité du capital humain est une des priorités de mon département. En dépit de la modestie du budget, nous faisons des efforts pour assurer la formation des personnels pour une meilleure atteinte des objectifs. Cela va également en droite ligne des réformes que nous avons entreprises dans notre département. Les techniques de prise de notes à l’audience et la gestion du plumitif sont très importantes dans la chaîne judiciaire », a dit le Garde des sceaux.

« Cette formation se tient grâce au soutien du Programme de modernisation de l’administration publique (PMAP) que je salue. Je vous invite à profiter au mieux de cette formation, pour être des ambassadeurs auprès des collaborateurs qui n’ont pu effectuer le déplacement de Koudougou… », a-t-il conclut. Le ministre avait à ses côtés, Adama Maré, greffier en chef et directeur des greffes et Vincent Kaboré, greffier en chef, membre de la direction des greffes.

Quatre communications seront données par des formateurs avertis. Il s’agit de Badaoudou Ouattara, greffier en chef, chef de de greffe du Tribunal de grande instance (TGI) de Diébougou et de Adama Maré, directeur des greffes.

Une quarantaine de participants, essentiellement du personnel greffiers venus des juridictions et de la chancellerie prennent part à cette session de quatre jours. 
Vue l’importance du thème, les participants demandent la multiplication de ce type de formation pour toucher le maximum de personnes.

En marge de cette activité, le ministre Bagoro est allé encourager des membres de la direction des ressources humaines du ministère, présents à Koudougou dans le cadre du reversement des personnels de l’administration pénitentiaire et du corps des greffiers.
Il a également rendu une visite de courtoisie à une équipe de parlementaires en mission dans la ‘’Cité du cavalier rouge’’.

Karamogo DIABAGATE