Le jeudi 10 août 2017, a eu lieu une rencontre du comité de suivi de la mise en œuvre des recommandations de l’Examen périodique universel (EPU), recommandations issues du 2ème passage du Burkina Faso en 2013 à l’EPU.
Le Secrétaire général du ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, président du comité de suivi a, dans son discours d’ouverture, tenu à relever le rôle important du comité dans le processus d’élaboration du rapport national pour l’EPU dans la mesure où il lui revient de donner des orientations nécessaires au comité de rédaction et d’assurer la contrôle qualité du rapport.

Cette rencontre qui se tiendra sur deux (2) jours a pour objectif de permettre aux membres du comité de suivi de se familiariser avec les directives pour l’élaboration du rapport mais également d’examiner le projet de rapport national pour le 3ème passage de notre pays.

Les différentes grandes étapes qui suivront cette rencontre sont :
– la validation du rapport lors d’un atelier national ;
– l’examen du rapport par le comité interministériel des droits humains et du droit international humanitaire (CIMDH) ;
– la consultation des parlementaires ;
– l’adoption du rapport en conseil des ministres ;
– la transmission du rapport au Conseil des droits de l’homme.