Prestation de serment des membres de la Commission nationale des droits humains (CNDH)

Les membres de la Commission nationale des droits humains (CNDH) ont prêté serment devant la Cour d’appel de Ouagadougou. Au nombre de neuf (9), chacun a juré solennellement de « bien et fidèlement remplir » sa fonction de membre de la Commission nationale des droits humains, « en toute indépendance et impartialité, de façon digne et loyale et de garder le secret des délibérations ». C’était en présence de nombreuses personnalités dont le ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des Sceaux, Bessolé René BAGORO. « Cette prestation de serment est une étape importante qui va permettre d’installer la commission afin de lui permettre de commencer son activité. C’est une structure très importante qui aura un rôle de veille, d’interpellation et de protection en ce qui concerne les droits humains »,