Il se tient à Tenkodogo les 17 au 18 décembre 2018, un atelier de partage d’expériences et de bonnes pratiques, entre les OSC du Centre et du Centre-Est en matière de promotion des droits humains. L’objectif est de permettre aux acteurs des droits humains et aux OSC de partager les expériences et les bonnes pratiques de promotion et de défense des droits humains.

La rencontre se tient sous le thème :  » Promotion et défense des droits humains par les organisations de la société civile : quelle synergie d’actions ? ». Elle entre en droite ligne des réformes du ministère en charge des droits humains pour capitaliser les efforts du gouvernement pour un changement positif de comportement.

L’ouverture des travaux à été présidée par Bessolé René Bagoro, ministre de la justice, des droits humains et de la promotion civique, garde des sceaux. Selon le ministre Bagoro « les droits humains constituent l’une des plus importantes références organisatrices de la société et l’étalon de mesure de la démocratie dans tout État de droit dans le monde actuel ».

« Nous apportons aux OSC divers appuis. De 2002 à 2016 environ 150 appuis techniques,115 appuis matériels ont été accordés aux OSC. Sur le plan financier, un montant d’environ 36 000 000 FCFA à été accordé aux OSC pour la réalisation de leurs activités. En plus 130 000 000 FCFA ont été mobilisés pour la réalisation d’activités de renforcement de capacités. Depuis 2017,un montant de 19 300 000 FCFA a été alloué par appel d’offre à l’endroit des OSC » a dit le ministre Bagoro au cours de la cérémonie.

Il a eu des échanges francs, directs et constructifs avec la cinquantaine de participants composé essentiellement par des membres des OSC.

Le ministre avait à ses côtés le gouverneur de la région du Centre-Est, N. Antoine Ouedraogo, et le haut- commissaire de la province du Boulgou, Aimé Zongo.

Quatre communications seront données pendant ces deux jours :
« Généralité sur les droits humains »;

« Presentation du processus de l’appel à projets »;

« Rôle des OSC dans la promotion et la défense des droits humains »;

 » OSC et promotion des droits humains au Burkina Faso : pistes de stratégies d’actions et de bonnes pratiques ».

 

Karamogo DIABAGATE