Ouagadougou, le 10 septembre 2019

Il m’est agréable d’entrée de jeu de souhaiter à toutes et à tous la bienvenue à cette 10e conférence annuelle du personnel de l’Administration pénitentiaire.

A l’occasion de cette traditionnelle rencontre des personnels de l’administration pénitentiaire, permettez-moi d’exprimer mes vifs remerciements à Monsieur le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux pour son onction en vue de l’organisation réussie de cette conférence.

Je voudrais également saluer la présence des différentes personnalités qui n’ont ménagé aucun effort pour être présents en ces lieux. Leur présence à tout point de vue, nous honore et rehausse l’éclat de cette cérémonie.

Monsieur le Ministre,

Distingués invités,

Chers collègues,

Mesdames et messieurs,

La conférence annuelle, faut-il le rappeler, a été initiée depuis 2007 pour permettre à l’ensemble des personnels de l’administration pénitentiaire de se retrouver au moins une fois l’an pour discuter des questions de grandes importances liées à la vie et à l’avenir de l’institution pénitentiaire.  Au gré des années qui se sont écoulées et convaincues certainement de l’importance d’un tel cadre, les autorités ont bien voulu consentir son institutionnalisation à travers la loi n° 016-2014/ AN  du 15 mai 2014 portant statut du personnel de la  Garde de Sécurité Pénitentiaire. C’est dire que bon an mal an, l’administration pénitentiaire doit tenir ce cadre en vue de discuter des grandes questions relatives à la matière pénitentiaire.

Pour cette 10e conférence, ai-je besoin de le rappeler, elle se tient dans un contexte où notre pays, le Burkina Faso est éprouvé par des actes d’insécurité comme les attaques terroristes, les crises intercommunautaires, les mouvements et revendications sociales se manifestant sous des formes aussi diverses. Ces différentes situations ne sont pas sans conséquence sur le bien-être des populations et impacte sérieusement sur le développement socio-économique de notre chère patrie.

Pour preuve, l’administration pénitentiaire a traversé cette année une crise sans précédent. Si la légitimité des tenants de cette crise n’est pas à discuter, il reste qu’elle a fortement ébranlé l’institution et entrainé certainement de grands retards dans la mise en œuvre des différentes politiques et actions en matière pénitentiaire.

Monsieur le Ministre,

Distingués invités,

Chers collègues,

Mesdames et messieurs,

Beaucoup d’eaux ont coulé sous les ponts, je ne saurais m’en cacher. Mais, le grand réconfort, est que fermement nous sommes entrain de sortir de cette crise avec l’implication de toutes et de tous et surtout la bonne volonté affichée de Monsieur le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux.

Monsieur le Ministre,

Distingués invités,

Chers collègues,

Mesdames et messieurs,

C’est dans cette dynamique que la pertinence du thème de cette conférence se justifie pleinement. « Mutations au sein de l’administration pénitentiaire : nécessité, implications et perspectives.»

Au demeurant, la quête permanente de modernisation de notre administration pénitentiaire, nous oblige à des bonds qualitatifs. Au nombre de ceux-ci, il y a le passage de la Garde de sécurité pénitentiaire à l’administration pénitentiaire.

Cette mutation organisationnelle pour importante qu’elle soit, mérite d’être expliquée à chacun des acteurs ici présents. Chaque personnel de l’administration pénitentiaire doit s’approprier les enjeux d’une telle mutation et j’en suis convaincu, les différents communications devraient vous y aider.

Au regard de la pertinence des points de débats, je fonde l’espoir que cette dixième conférence ne sera pas une rencontre de trop.

Cependant, je souhaite que les débats soient aussi francs qu’empreints de respect mutuel afin que cette conférence accouche de recommandations pertinentes à même de contribuer au rayonnement de notre administration pénitentiaire.

Sur ces notes, je renouvelle ma gratitude au Garde des Sceaux, à nos invités de marque et à l’ensemble des participants.

Aux collègues venus des différentes missions de paix, je vous souhaite bon séjour et vous encourage à toujours agir avec professionnalisme pour une image plus rayonnante de l’administration pénitentiaire burkinabè sur l’échiquier international.

Je souhaite plein succès aux travaux de cette dixième conférence.

Je vous remercie !