Judiciaires & Juridiques

Région du Centre-Sud : Des leaders d’OSC éclairés sur la nouvelle loi portant organisation judiciaire au Burkina Faso

Dans le cadre de la promotion de l’information juridique et judiciaire, le ministère de la Justice à travers la Direction de l’accès à la justice et de l’aide aux victimes (DAJAV) organise annuellement une rencontre de concertation avec les Organisations de la société civile (OSC) intervenant en matière de Justice.
Ces rencontres visent à porter à la connaissance de ces OSC, le contenu de certains textes juridiques initiés par le département de la Justice.

Cette année, la rencontre s’est tenue ce jeudi 11 juillet 2019 à Manga, chef-lieu de la région du Centre-Sud sous le thème « la nouvelle loi portant organisation judiciaire au Burkina Faso : Enjeux et perspectives ».

Atelier de mise à jour du logiciel «Chaîne Pénale Informatisée» et analyse pour la conception de la base de données déconnectée du Casier Judiciaire

Le ministère de la Justice, à travers la Direction des services informatiques (DSI) organise du 8 au 12 juillet 2019 à Bobo-Dioulasso, un atelier de mise à jour du logiciel «Chaîne Pénale Informatisée» et analyse pour la conception de la base de données déconnectée du Casier Judiciaire (OPJ – Parquet – CI – Siège – CA).

DIGNE D’INTÉRÊT : ENTRÉE EN VIGUEUR DU NOUVEAU CODE DE PROCÉDURE PÉNALE

Le nouveau code de procédure pénale est entré en vigueur. Par décret n° 2019-036/AN/PRES/SG/DGAJP/DSC du 24 juin 2019, le Président du Faso à promulgué la loi n° 040-2019/AN du 29 mai 2019 portant code de procédure pénale au Burkina Faso. La publication dans le journal officiel ( spécial n°10 du 1er juillet 2019) du Burkina Faso consacre l’entrée en vigueur de ce nouveau code. 

Délivrances d’actes : Vers la simplification des procédures

Présent à Koudougou, le 25 juin 2019, le ministre de la Justice, Garde des sceaux, Bessolé René Bagoro est allé encourager les participants à l’atelier de « simplification de procédures identifiées par le ministère de la Justice ». Il a été accueilli par le directeur du développement institutionnel et de l’innovation, Sébastien Daïla et le directeur de l’accès à la justice et de l’aide au développement, Achille Bonkoungou.